X-Men The Return

Venez vivre une aventure unique ...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand l'araignée tisse sa toile

Aller en bas 
AuteurMessage
Peter Parker
Neutre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 28
Statut : Mutant ; Photographe pour le Daily Bugle ; Etudiant en sciences
Pouvoir(s) : Pouvoirs d'une araignée et force développée
Âge du personnage : 23 ans
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Quand l'araignée tisse sa toile   Ven 11 Mai - 22:05

[Vla Nadou Smile ]

Peter Parker était un jeune homme comme les autres. Non pas tout à fait : celui-ci a bénéficié des pouvoirs d’une araignée. Le jeune homme mène donc une double vie. En tant que Peter Parker, celui-ci est photographe et étudie dans une académie spécialisée dans les sciences. Ses cours, il les prend avec le Professeur Connors, l’un des meilleurs professeur d’Amérique. En revêtant son costume, il devient Spider-Man, un justicier défendant New-York du crime. Avec ses pouvoirs, il tente de faire régner la paix. Bien sûr, c’est assez compliqué et il est souvent obligé d’agir.
Une journée comme les autres avait débutée. Peter Parker sortait des bureaux du Daily Bugle, le journal pour lequel il travaillait. Il venait d’aller vendre quelques clichés de Spider-Man donc de lui-même à son patron Jameson. Son chef avait une certaine haine pour l’araignée, chaque édition du journal mentionnait que l’araignée était un être mauvais. Lorsque l’homme araignée sauvait des citoyens, Jameson trouvait toujours un moyen pour détourner la bonne action du super héros.
Devant les portes du bâtiment, Peter adressa un regard rapide à sa montre. Il était déjà deux heures de l’après-midi. Le jeune Parker fut surpris de ne pas encore avoir enfilé son costume de justicier. La journée était bien trop calme selon lui.
Le calme, il fut rapidement troublé lorsqu’il le jeune homme entendit des crissements de pneus et des froissements de taule. Des gens criaient. Il se retourna avec une vitesse fulgurante. Une voiture s’était retournée tandis qu’une autre était couchée sur le flanc droit. Peter courut alors en direction d’une ruelle toute proche. Il déboutonna sa chemise et enleva son pantalon pour laisser apparaître son costume. Rapidement, il enfila son masque, chose importante permettant de garder son identité cachée. Personne n’était au courant que le jeune Parker était en réalité Spider-Man.
Ensuite, Spider-Man tissa sa toile pour voler au secours des victimes. Lâchant sa toile, il sauta en direction de la façade du Daily Bugle. De là, il comprit ce qui avait provoqué l’accident : des hommes lézards avaient surgis des égouts. Son agilité lui permit d’atterrir en douceur non loin de la voiture couchée sur le flanc. De ses deux poignets, il fit sortir sa soie qui s’accrocha à la voiture. Il tira le plus fort possible. La voiture se remit alors sur ses quatre roues. Les hommes lézards venaient maintenant de repérer l’homme araignée, la voiture avait révélé sa présence en faisant du bruit.

- A nous quatre mes amis.

Spider-Man se tint alors prêt à combattre ces créatures mi hommes, mi bêtes. L’un d’eux s’avança vers lui en courant. Spidey prit appui sur ses pieds et sauta par-dessus la créature. Le lézard ne comprit pas ce qu’il venait de se produire. Derrière ce monstre, l’araignée projeta sa toile dans le dos de la bête et la tira vers l’arrière en la faisant voltiger. A ce moment là, l’homme araignée tissa rapidement une toile entre deux poteaux. Le lézard était maintenant collé et ne savait plus bouger.
Face à lui, il restait deux gros lézards, bien plus baraqués que le précédent. Il espérait pouvoir assurer seul…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie Eilis
Administrateur / Elève X-Men Expérimentée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 34
Statut : Elève Xmen expérimenté
Pouvoir(s) : manipulation des ombres - régénération
Âge du personnage : 19 ans
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Quand l'araignée tisse sa toile   Ven 11 Mai - 23:19

Une après midi comme les autres, enfin presque...

Au prix d'une looooooongue discution ennuyeuse avec Ororo afin d'obtenir l'autorisation de sortir de l'Institut sans être accompagnée de quelqu'un. Ororo estimait qu'elle n'était pas encore à même de le faire sans protection et Mélodie était persuadée du contraire... Après tout, avant la "bataille", elle sortait régulièrement seule sans qu'on lui pose la moindre question. Elle savait ce qui avait changé depuis mais se demandait si c'était réellement la bonne raison.

Après avoir prit le bus, elle s'était dirigée au hasard des rues. Au final, elle avait débouché devant le Daily Bugle, journal qu'elle ne connaissait que vaguement et qu'elle ne lisait pas parce que trop... obtus à son gout... A peine avait elle fait un pas dans l'avenue qu'une voiture déboulait sur elle. Elle ne dû sa survie qu'à son réflexe de se fondre dans les ombres alentours. Attentive à ce qu'il se passait autours d'elle, elle nota l'arrivée d'hommes lézards. Elle était étonnée de voir autant de personne présenter la même mutation... Elle nota ce fait dans un coin de sa mémoire avant de revenir à la réalité, indifférente aux regards qu'on lui jetait.

Silencieuse, comme à son habitude, elle s'approcha et évita de justesse un morceau de toile qui passa en l'effleurant à grande vitesse. Elle jeta un oeil à l'homme scotché et s'immobilisa derrière les deux autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenthereturn.superforum.fr
Peter Parker
Neutre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 28
Statut : Mutant ; Photographe pour le Daily Bugle ; Etudiant en sciences
Pouvoir(s) : Pouvoirs d'une araignée et force développée
Âge du personnage : 23 ans
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Quand l'araignée tisse sa toile   Sam 12 Mai - 17:13

Les deux hommes lézards n’avaient pas bougés. Spider-Man n’oscillait pas non plus. Au travers de son masque, il fixait les deux créatures, tout ce qu’il attendait c’était le bon moment pour attaquer. Durant ces moments, Peter se remémorait les combats et sauvetages qu’il avait déjà effectués. Celui qui lui revenait à l’esprit était celui fait avec Wolverine. Tous deux avaient sauvés Hank alias Le Fauve d’un scientifique qui ne pouvait pas voir un mutant. Celui-ci avait tenté de mettre au point un produit qui détruirait le mutant à jamais. Par chance, Hank y avait échappé. Seulement, le scientifique fou se retrouva plongé dans la mixture. Il fut transformé en limace géante absorbant l’électricité en guise d’énergie. L’homme araignée arrêta cet homme muté à l’aide des X-Men du moins (Malicia, Scott alias Cyclope et Tornade).
Aujourd’hui, c’était seul que le jeune Parker se retrouvait face à deux énormes créatures. Une chose vint alors à l’esprit de Peter : Jameson aimerait sûrement qu’on lui rapporte des photos de ces créatures, il apprécierait encore plus que Spider-Man soit dessus. L’araignée courut alors en direction de la ruelle où Peter s’était changé. Il en ressortit à l’aide d’une liane de soie. Peter Parker lança son appareil photo en direction d’un lampadaire. Rapidement, il projeta une toile collante ce qui fit tenir son appareil photo en place. Toutes les minutes, son appareil faisait une photo. A chaque photographie, Spidey regardait l’objectif en lançant un petit « cheese » .
Le combat était déjà entamé. Spidey s’était déjà fait griffer quelques fois. Par malchance, il ne bénéficiait pas d’une régénération rapide. L’un des lézards s’approcha de lui, Peter lui balança un uppercut en pleine mâchoire. Chaque coup semblait rendre les créatures plus puissantes. Spider-Man tenta alors de tirer quelques boules de soie… rien cela ne les ralentissait même pas.

Peter commençait à être essoufflé. Il tira alors un fil de toile qui s’accrocha à la cheville d’un des deux lézards. Il tira pour le faire basculer. Spidey sauta alors et projeta quelques bouts de soie qui immobilisèrent le lézard au sol. Ce stratagème ne ferait que ralentir la bête, il ne serait pas bloqué indéfiniment, ce que Peter voulait, c’était simplement mettre KO l’autre créature.
Peter pensa que c’était dans des moments pareils qu’il lui faudrait un petit coup de pouce. Tout ce qu’il attendait, c’était le moment idéal pour pouvoir mettre le dernier animal mutant au tapis. Il espérait que son idée marcherait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie Eilis
Administrateur / Elève X-Men Expérimentée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 34
Statut : Elève Xmen expérimenté
Pouvoir(s) : manipulation des ombres - régénération
Âge du personnage : 19 ans
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Quand l'araignée tisse sa toile   Lun 14 Mai - 20:56

Sans un mot ni même un mouvement, Mélodie regardait le combat tout en se demandant comment l'araignée... enfin, l'homme avec le costume rouge et bleu qui s'amusait à jouer à l'insupportable insecte pouvait avoir pensé à un appareil photo et à regarder l'appareil à intervalles réguliers. Elle n'était pas vraiment au courant de ce qu'il se passait en ville, sinon, elle aurait pu sauter sur l'occasion pour "vendre" un scoop comme quoi les meilleurs photos de cet homme étaient prises par lui même, pas par un photographe quelconque.

L'air de rien, elle notait ce qu'elle voyait, les quelques détails qui pouvaient faire la différence mais aussi les faits et gestes de chacun. Elle ne savait pas vraiment pourquoi mais bon... Elle le faisait quand même, instinctivement. Au bout de quelques minutes, elle remarqua l'essoufflement de celui qui se battait et qu'elle n'aidait pas puisqu'il semblait être dans le même camp qu'elle. A vrai dire, cela ne lui était pas vraiment venu à l'esprit. D'après beaucoup de personnes, elle ne maîtrisait pas encore suffisamment bien son pouvoir pour prétendre se battre contre quelqu'un ou quelque chose.

Au fond d'elle même, elle savait qu'elle touchait du doigt cette fameuse maîtrise qui lui manquait tant. Devant les difficultés croissantes de l'homme, elle se décida à bouger... la main. Dans un mouvement gracieux mais rapide, elle leva simplement la main. Des sortes de tentacules semblèrent sortir des murs avant de s'élever en fines colonnes qui serpentèrent jusqu'à la dernière chose - Mélodie, se refusant de les appeler autrement- pour l'entourer. Lorsqu'elle abaissa deux doigts, l''homme s'enfonça dans le sol qui s'était étrangement noircit autour de lui. Elle dit suffisament fort pour que l'autre l'entende.


-Dépêchez vous de lui donner le coup de grâce, la prochaine photo ne va pas tarder...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenthereturn.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand l'araignée tisse sa toile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'araignée tisse sa toile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'araignée tisse sa toile
» Toile d'araignée en toi-les
» un monstre dans mon reflex !
» araignée et sa toile (anglais)
» la toile d'araignée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men The Return :: L'Extérieur de l'Institut :: New York :: Les rues-
Sauter vers: